navigationmenu

vendredi 3 juillet 2015

Ragoût de fèves et petits pois de ma grand mère // My grandmother's fava beans and peas stew

Bon, vous savez quoi? Oubliez cette histoire de rythme au ralenti pour l'été, parce que j'ai quand même pas mal de recettes à vous partager et je ne voudrais pas me retrouver en Octobre avec des photos de fraises et d'abricots plein mon PC et devoir attendre l'année prochaine pour les partager! D'autant que j'ai retrouvé la motivation de tester mes recettes, alors autant en profiter! Disons que je vais poster à minima une fois par semaine, le reste sera du bonus ;)


Cette "peur" de ne pas partager certaines recettes à temps s'applique tout à fait à ce ragoût. Je tenais à tout prix à vous le montrer avant que la saison des fèves et petits pois ne soit terminée (j'espère même que ce n'est pas déjà trop tard! Heureusement que ça marche aussi avec des surgelés!). Alors, certes, ce n'est pas la recette la plus adaptée à la température qu'il fait en ce moment, mais je l'aime tellement ce ragoût que je pourrais en manger même par 40°C! (et rassurez-vous, des recettes plus fraîches arrivent bientôt!)


Comme le titre l'indique, il s'agit d'une recette de ma grand-mère (comme ma garbure! Par contre, celle là, je vous déconseille de la faire actuellement ;). En fait, je pense que c'est même ma recette préférée parmi toutes les bonnes choses que cuisine ma mamie. Quand j'allais manger chez elle le samedi et que je voyais sur le feu une casserole recouverte d'une assiette, je bondissais de joie car je savais qu'on allait avoir droit à ses fameux petits pois. Je crois que mon bonheur était encore plus grand quand je découvrais qu'il y avait également des fèves! Je pense que je serais même incapable de citer un autre plat d'été cuisiné par ma grand mère tellement ce ragoût m'obsède! Ou presque, puisque je pourrais aussi vous parler de ses patates nouvelles frites à la perfection, ou de ses haricots verts à la vapeur tendres comme du beurre, ou bien de sa salade de tomates du jardin à tomber à la renverse!

Une fois à table, je pouvais engloutir une quantité phénoménale de petits pois, recommencer avec joie le lendemain car on emportait toujours les restes à la maison, et recommencer encore le weekend suivant. Bref, vous l'avez compris, j'adore ce ragoût, je peux en manger des tonnes, JE TUERAIS POUR LUI! (ahem, pardon, je m'emporte...) J'ai bien essayé de reproduire ce plat chez moi, d'après les indications approximatives de ma mère, mais je n'arrivais jamais au même résultat que ma grand-mère. J'avais les bons ingrédients, bien que pas aussi frais et délicieux que ceux cueillis dans le jardin de mamie le matin même, et pourtant il manquait quelque chose d'autre, un petit truc sur lequel je n'arrivais pas à mettre le doigt.


Alors j'ai pris le problème à la source et j'ai demandé à mamie son secret. Et comme je suis une fille super sympa (petit moment jetage de fleurs ;), je le partage avec vous. Ce secret c'est la cuisson à l'étouffée avec une assiette creuse remplie d'eau posée sur la casserole. Et de temps en temps, on verse l'eau dans la casserole, et puis c'est aussi simple que ça. Une fois le téléphone raccroché, j'ai filé en derrière les fourneaux et je me suis mise au travail. J'ai scrupuleusement suivi les instructions de mamie, et lorsque j'ai versé mon ragoût dans ma jolie soupière chinée (#coeuraveclesdoigts. Pour une soupière. Ouioui.), j'étais très excitée de constater qu'il ressemblait beaucoup à celui que j'avais si souvent dégusté pendant mon enfance. J'ai voulu le photographier dans un esprit un peu dark-rustique à la Local Milk, Miss Food Wise ou Hortus Cuisine, mais non seulement je n'ai pas leur talent, mais j'étais aussi très impatiente de plonger ma fourchette dans ces beaux légumes fumants (et puis chéri mourrait de faim aussi, accessoirement. Je le remercie pour sa patience dans ces moments là, il me regarde tourner autour de la table et grimper sur des tabourets en silence, alors que son estomac gargouille!). J'espère que vous le trouverez tout de même appétissant (pas facile avec les 40°C ambiants!), en tout cas pour moi c'est un plat incroyablement sexy!


Oh, et le goût dans tout ça? Celui du ragoût de mon enfance. Peut-être pas à 100%, car je ne pourrai probablement jamais reproduire la cuisine de ma mamie, ou alors lorsque j'aurai 86 ans comme elle (et des poêles tout aussi vieilles!), mais très, très proche. Suffisamment pour me donner envie d'en engloutir des tonnes, tous les samedis ;)


Ragoût de fèves et petits pois de ma grand mère {vegan, sans soja, sans noix, sans gluten}
Pour 4 personnes (ou moins, si comme moi vous en mangez trois fois plus que la normale!) :
- 500 g d'un mélange de mangetout, fèves et de petits pois écossés, dans les quantités que vous souhaitez (ou juste l'un ou l'autre, ça marche aussi!), de préférence frais
- 1 gros oignon blanc (de préférence frais lui aussi)
- une poignée de petites patates nouvelles
- 1 branche de thym
- 5 branches de persil
- quelques feuilles de salade (choisissez une salade assez douce, pas de roquette ou de variété amère)
- sel, poivre
- huile végétale
- optionnel (et pas vegan du tout) : un morceau de poitrine de porc ou un talon de jambon

Pelez et coupez l'oignon en huit. Si vos fèves sont grosses, ou en fin de saison, pelez la peau extérieure qui entoure chaque haricot (vous pouvez le faire sur toutes les fèves si vous n'aimez pas le goût légèrement amer de la peau, mais moi j'adore ;) Rincez les patates pour enlever la terre, mais laissez la peau. Si besoin, coupez les plus grosses pour avoir des morceaux de taille équivalente.

Faites chauffer une cs d'huile végétale dans une casserole et faites revenir l'oignon (et le jambon si vous en utilisez) à feu moyen quelques minutes. Ajoutez les fèves, les petits pois et les patates et faites revenir encore un peu à feu moyen.

Salez, poivrez, ajoutez le thym, le persil et la salade puis baissez le feu. Posez une assiette creuse remplie d'eau sur la casserole et faites mijoter les légumes à feu doux pendant une dizaine de minutes.

Une fois que l'eau contenue dans l'assiette est chaude, versez-la dans la casserole, puis re-remplissez l'assiette et replacez la sur la casserole.

Laissez les légumes mijoter encore une vingtaine de minutes, puis versez à nouveau l'eau dans la casserole, et replacez l'assiette à nouveau remplie. Répétez l'opération autant de fois que nécessaire jusqu'à ce que les légumes soient bien tendres. Normalement, après une heure de cuisson maximum, le ragoût est prêt. Lorsque j'ai fait le mien, j'ai versé de l'eau seulement deux fois, mais il est possible que pour une plus grande quantité de légumes, il faille en mettre plus souvent.

Rectifiez l'assaisonnement et servez bien chaud.


Today I'm sharing with you my grandma's secret on how to make what I think is the best fava beans and peas stew. When I was still living at my parents', we would visit my grandparents every weekend and my grandma would always cook a delicious lunch, with vegetables she had grown herself in her beautiful garden, and had picked the very morning for us to enjoy.  I am so thankful to know the taste of real, homegrown veggies thanks to my grandparents, and that's why I love going to the farmers' market so much nowadays, because that's the only way I can find authentic and fresh products that taste like these from my grandparents' garden.

My favourite was without a doubt this stew, that my gandma still makes during late spring and early summer. When I arrived to her place and spotted a pot with a plate on it on the fire, my heart would fill with joy as I knew we would be eating her famous peas stew. I think I was even more delighted when there was fava beas in it! I could eat tons of it every Saturday, and on Sundays as well since we would always go back home with all the leftovers. I am actually so in love with that stew that I almost couldn't tell you what else is served a my grandparents' during summer. I say almost, because I aso dinstinctively remember her potatoes fried to perfection, her steamed green beans, sweet and soft like butter, or her heirloom tomato salad.


But now that I live away from my family, I can't enjoy this stew as much as I'd like, so I decided to try making it at home, on the slightly confused directions my mom gave me. I had the right ingredients (though not as good and fresh as my grandma's), but something was still missing. So I called my grandma and asked for her secret. It is simply to put a soup plate filled with water on the top of your pot, and regularly put the water in the pot! So easy! I immediately ran into my kitchen and proceed to the making of the stew.

When I poured it in my beautiful thrifted tureen to photograph it, I was excited to see it looked excatly like my grandmother's stew. I wanted to picture it in a dark-rustic way à la Local MilkMiss Food Wise or Hortus Cuisine, but I don't have their talent and I was way too imatient to taste it. Oh, and my bf was starving, incidentally. I'm really thankful for his patience as I turn around the table like crazy and climb on stools to take picture of our food, him silently observing as his stomach gurgles. I still hope that you'll find this dish appealing, it's a very sexy one for me anyways! (even with the heatwave we're going through at the moment!)


Oh, and how does it taste, you say? Well, it's just like the stew from my childhood. Ok, not 100% the same, as I will probably never replicate my grandmother's cuisine, or maybe when I am 86 like her (and with pots that are roughly the same age!), but very, very close. So much that I could eat tons of it, every Saturday!

My grandmother's fava beans and peas stew {vegan, soy-free, nut-free, gluten-free}
Serves 4 (or less, if you're like me and can eat tons of the stuff!) :
- 500 g of a mix of fava beans, snow peas and peas, shelled (or just one of them, it works very well too!), preferably fresh (frozen will work as well but don't used dried or canned)
- 1 big white onion (preferable fresh as well)
- a handful of small new potatoes, rinced but with skin on
- 1 sprig thyme
- 5 sprigs parsley
- a few salad leaves (choose a sweet variety, no aragula or bitter salad)
- salt and pepper
- vegetable oil
- optional (and obviously not vegan) : bacon, cut in chunks

Peel and cut the onion in eight pieces. If your fava beans are big, or if it's the end of the season, peel the external skin (if using frozen, they ususally are already peeled). You could do it on all of them if you don't like the slighthly bitter taste of the outer skin, but I personally love it! If needed, cut the biggest potatoes in chunks so that all the potatoes pieces have roughly the same size.

Heat 1 tbsp vegetable oil in a pot on medium heat. Cook the onion (and bacon if using) for a few minutes, until sightly translucent, then add the peas, fava beans and potatoes and cook for a few minutes, stirring.

Add salt and pepper to taste, thyme, parsley and salad leaves whole, stir and lower the heat.

Place a soup plta filled with water on the top of your pot and simmer on low heat for 10 min. When the water in the plate is hot, pour into the pan, the refill the plate and replace on top of the pan.

Simmer for 20 minutes, then add the warm water from the plate to the pot again. Refill the plate and place on the pot.  Repeat until the vegetables are cooked. They must be very tender and sweet. It shouldn't take more than one hour. I only had to pour water in my pot twice, but if cooking a bigger quantity, you might need to pour water a bit more often.

Adjust seasoning and serve hot.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot, je serais ravie d'échanger avec vous! :)