navigationmenu

mardi 29 mars 2016

Et puis après?

Bon, comme vous pouvez le constater, je n'ai pas publié mes articles voyages en fin de semaine dernière, et ce pour deux raisons. La première, c'est que j'ai eu un boulot de dingue ces derniers temps, et la préparation de ces deux posts me demandait bien plus de temps que ce dont je disposais. Et surtout, la deuxième raison, c'est qu'il s'agit d'articles sur la Belgique, et qu'après les attentats de mardi dernier, je n'avais pas le coeur à poster mes photos si insouciantes prises à peine dix jours avant le drame. Je suis certes dans l'optique "la vie doit continuer etc", alors je posterai ces photos tout de même, mais plus tard, car la Belgique est un pays que j'aime de plus en plus à chaque visite (et pas seulement pour la bière et les frites!). Pour l'instant cependant, je pense qu'il est de circonstance d'observer une période de recueillement, même si je n'ai probablement que très peu de lecteurs belges. Et puis pour moi, c'est important de digérer un peu tout ça. Car j'ai des amis à Bruxelles ou pas loin, et qu'une fois encore, j'ai craint pour la vie de mes proches. Voire même pour la mienne, puisqu'à dix jours près, je me retrouvais en plein milieu de tout ça. Et aussi parce que tous les mois, je me rends à Paris pour mon travail, je me retrouve donc dans des gares et des métros bondés, où même la présence de militaires armés jusqu'aux dents ne peut me rassurer à 100%.

Difficile de faire la transition vers quelque chose comme "hey regardez ma nouvelle blouse!" après une telle intro, aussi je ne la ferai pas. Je n'avais pas vraiment prévu un tel article, mais les mots se déroulent sous mes doigts, alors autant les laisser sortir. Je suis triste, j'ai peur, mais surtout je suis en colère. En colère contre ceux qui estiment que tuer des innocents leur garantira la gloire éternelle. Contre ceux qui profitent de la détresse des autres pour leur faire croire que le chemin à suivre, c'est celui de la haine et de la violence. Contre ceux qui n'exploitent que les différences qui opposent deux religions, qui ont pourtant tant en commun, ne serait-ce que leur pilier commun : leur dieu. Contre les gouvernements occidentaux, qui ont créé et entretenu cette situation depuis des années et qui en récoltent aujourd'hui les conséquences. Contre tous ceux qui détournent les faits, appellent à la haine et en profitent pour mettre les gens dans des cases.

Je me pose de nombreuses questions à laquelle je ne trouve pas de réponses. Au nom de quoi ou de qui est-il acceptable de se faire exploser en emportant d'autres gens avec soi? Comment peut-on ressentir une haine si farouche envers toute une population au point de viser des civils anonymes? Comment a-t-on pu laisser cette situation s'installer? N'a-t-on vraiment rien vu venir? Comment peut-on sortir de cette spirale de haine et de violence dans laquelle nous semblons nous enfoncer un peu plus chaque jour? Pourrons-nous vraiment réparer les choses?

Pas très joyeux pour une reprise post-weekend de Pâques hein?... A la base j'avais prévu de vous montrer une de mes cousettes, je ferai donc ça dans mon prochain article. En attendant, je vous laisse quand même sur une note de douceur, ce coucher de soleil incroyable avec ses nuages enflammés et parés des couleurs de l'arc-en-ciel, tels des aurores boréales. C'était en février dernier, après une journée à la météo complètement chaotique. Un moment de sérénité après la pluie, le vent, et même la grêle, dont je me suis totalement imprégnée ce jour-là, accoudée à ma fenêtre malgré le froid mordant.







   

1 commentaire :

  1. Ces photos sont très belles, je trouve la 3ème géniale !

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot, je serais ravie d'échanger avec vous! :)